L'Oracle de l'Ultime Vérité : type Lenormand et façon BD !


XV - La Sorcière. Ou XV Le Diable ? Salomé et la tête de Saint Jean Baptiste. Le Diable cornu. Les bougies et la nuit. Le sang. Tous les aspects sombres, tentants, hypnotiques de notre psyché qui peuvent nous faire basculer. Et qui, indispensables, sont l'autre face de la lumière. Le dos des cartes aux fleurs roses de pommiers du Japon. Evasion ! XXXIIII - L'Attente. Je trouve cette carte très belle. Cette jeune femme, pomponnée et parée de ces plus beaux atours, délicatement assise sur la pierre, son panier posé sur les genoux, dans un paysage de neige. Elle est sereine et confiante, paisible, un bras appuyé sur le panier et l'autre reposant le long du corps. Lâcher prise.

XXXII - Le Travail. Faux et travail des champs, paysage d'été. Regardez cette femme qui contemple ce qui a été fait, prête pour ce qui est à faire. Goût de l'effort, constance, objectif, persévérance. IV - Le Contrat. Qui choisissez-vous ? Cet homme au regard fourbe agrippé à son or ? La femme dénudée qui lui fait face ? Négociations, contrats, discussions, rapports de force, pouvoirs. XXVI - L'Amitié. Encore une carte que je trouve très belle. Une jeune femme au regard droit et limpide qui s'abrite du soleil avec un éventail-feuille dans un paysage ensoleillé. Voilà qui évoque la confiance, la sincérité, la protection, le partage et la joie. Belles rencontres en perspective !

L'Oracle de l'Ultime Vérité. Description.

Ceux et celles qui me connaissent savent combien j'aime utiliser cet oracle en consultation.

Jeu de 45 cartes, fond noir aux bords dorés, les dessins détaillés et de belle grandeur portent un numéro en chiffres romains et un titre encadré d'or.

Le dos reprend le personnage d'une des cartes du jeu (à vous de trouver laquelle !) et le mouvement blanc et or et les tons roses ont une saveur extrême-orientale pour moi.

Jaap de Boer, auteur français de BD tout public et adultes, romancier, illustrateur a créé un jeu extrêmement visuel, aux graphismes très riches qui se lit comme une bande dessinée.

Les personnages, essentiellement féminins et très sensuels, ont des visages et des attitudes très expressives dans des scènes pleines de mouvements et parfois violentes.

Associés à des titres très pertinents, les images font la part belle au ressenti et à l'intuition pour la lecture.

Si besoin est, le jeu est accompagné d'un petit livret très soigné de 193 pages tout en couleur.

L'Oracle de l'Ultime Vérité. Tirages féminins et BD !

Des tirages sont proposés, certains classiques comme le tirage en croix ou de la grande roue, d'autres plus originaux comme celui du compas ou de la queue de dragon. 

A essayer !

Une présentation de chaque carte est ensuite faite, comprenant une image, un petit descriptif accompagné de quelques pistes de réflexions sur son sens symbolique, des propositions de significations en association avec d'autres cartes du jeu, et enfin un petit poème.

Si Jaap de Boer parle de son oracle comme d'un tarot, je l'utilise pour ma part plus comme un Lenormand.

Il compte plus de cartes (45 pour 36) dont une carte consultant "Le Lord" et une carte consultante "La Lady".

Et comme le Belline, une carte blanche (et non bleue) d'arrêt de lecture.

Je fais régulièrement des tableaux 9 cartes (voir la rubrique Tuto à www.ailes-dorees.com) avec ce jeu que je trouve extrêmement parlants.

Françoise