L'Oracle des Contes de Fées : la saveur de notre enfance


36. La Reine des Neiges - La Loyauté. Le conte d'Andersen est très différent de l'histoire du célèbre et merveilleux dessin animé. Quelques points communs, cependant. La loyauté. Entre soeurs ou amis. Un coeur glacé qui se dégèle par amour. La constance, la foi et la persévérance dans les épreuves. L'hiver. Le dos des cartes. Un blason beige/doré de la couleur du sac des cartes, au mandala à la rose. 15. La Gardeuse d'Oies. Le Vol. Une servante vole l'identité et la vie de sa maîtresse, une jeune princesse. Jalousie, vol, ursupation. Notre lignée. Ce qui nous revient de droit. Ce qui fait ce que nous sommes.

42. Les Cygnes Sauvages - Le Dévouement. D'une soeur pour ses frères. Le sacrifice, la souffrance et la douleur par amour. L'incompréhension. Ne jugeons pas. Parfois bien des choses nous échappent. 8. Le Chat Botté - La Présence d'Esprit. Lequel des 3 frères est le plus chanceux diriez-vous ? Pour moi sans hésitation le dernier, heureux propriétaire d'un chat fidèle, beau parleur et plein d'esprit ! Ne mésestimons jamais les cadeaux que nous recevons ! 12. Le Roi Grenouille - Les Relations Intimes. Respecter sa parole. Changer son regard, voir au-delà des apparences. S'ouvrir et se laisser approcher.

L'Oracle des Contes de Fées. Description.

Lucy Cavendish est une sorcière australienne, auteure de plusieurs ouvrages et méditations et créatrice de nombreux oracles.

Elle a travaillé une nouvelle fois avec Jasmine Becket-Griffith sur l'Oracle des Contes de Fées pour les illustrations. Personnages très aisément reconnaissables avec leurs visages à la Betty Boop, leurs grands yeux brillants et leurs lèvres boudeuses.

Les 44 cartes sont de belle qualité et de beau format, tranche dorée, aux couleurs chatoyantes.

Chaque carte porte un numéro, un nom et un mot clé.

Elles sont contenues dans un petit sac en tissu brillant beige/doré dans la boîte carton. Faciles à transporter.

Les textes sont extrêmement évocateurs.

Ils touchent au coeur et ont cette capacité à nous reconnecter aux forces magiques qui nous entourent, au-delà du monde limité que nos sens perçoivent.

Le livret de l'Oracle des Vampires et celui de l'Oracle des Dragons Protecteurs apostrophent le lecteur.

Celui de l'Oracle des Etres d'Ombre et de Lumière fait parler chaque personnage.

Le petit livret de l'Oracle des Contes de Fées, 187 pages en noir et blanc, possède un style particulier.

Après quelques lignes tirées de l'histoire, Lucy Cavendish fait un résumé du conte (pour ceux qui sont les moins connus) et livre ensuite ses réflexions sur sa morale et son sens spirituel.

Viennent ensuite une liste de thèmes ou mots-clés à travailler dans les tirages et le nom de l'auteur du conte.

Il s'agit donc d'une relecture du conte, à la lumière de l'auteure. Un témoignage et un outil de guidance.

L'Oracle des Contes de Fées. Retour sur soi et tirages inspirants.

Deux tirages présentés dans le livret ont attiré mon attention.

Le premier est "le tirage du happy end". Evidemment ! J'adore la formule.

C'est un tirage sentimental en 9 cartes en forme de clé (3 à gauche - 3 à droite - 2 superposées au milieu des 2 groupes de 3 et la dernière au dessus des 2 dernières cartes de la série droite de 3).

Et bien sûr, un tirage sentimental avec un Oracle des Contes de Fées se termine bien !

Le second est un tirage en roue de l'année, qui a la particularité, non pas de travailler avec les maisons astrologiques ou les mois, mais avec les lunes : "le tirage de prévision des 13 lunes".

J'aime beaucoup l'idée de travailler avec les cycles féminins, émotionnels, intuitifs, spirituels et cachés ! de la Lune sur une année.

Une autre façon d'utiliser ce jeu, plus personnelle, est proche de celle que j'ai déjà évoquée dans ma présentation du Tarot du Féminin Sacré de Floreana Nativo (voir sur la page Accueil - Rubrique Tarots & Oracles).

Je tire une carte conseil que je travaille le temps dont j'ai besoin.

Je regarde l'image, lis le mot clé.

Je relis le conte intégralement. J'aime me plonger dans les sources de l'Enseignement. Sans filtre.

Je laisse venir à moi les souvenirs, les sensations et les émotions. Je cherche la leçon. Je donne un sens.

Je relis ensuite le texte de Lucy Cavendish et je fais des liens.

Alors ?

Cette petite présentation vous a t'elle donné envie de relire les contes de fées "de quand vous étiez petit(e)" ?

Je l'espère !

Françoise