XVIIII Le Soleil - Voyage au coeur du tarot 20/78


VIIII L'Hermite. XVIIII Le Soleil. Voilà donc ce que cachait VIIII L'Hermite dans son dos sous son mateau ! XVIIII Le Soleil rayonnant de la conscience et de la joie ! De quoi dérider VIIII L'Hermite ! Deux cartes complètement différentes, pensez-vous , Et pourtant ! VIIII L'Hermite est la première carte du tarot à mettre en scène un luminaire. La lampe de VIIII L'Hermite éclaire à hauteur humaine, sous le manteau, vers la gauche. Symbolise un travail de mise en lumière intérieure, un cheminement solitaire et ascétique. Une réappropriation de son passé. XVIIII Le Soleil est un astre qui rayonne sur tout et pour tous. Symbole de victoire, de chaleur, de partage et de fraternité. Mais que signifie partager avec les autres ? Qu'avons-nous à partager ? Ce que nous sommes profondément. Ce que nous avons découvert sur le chemin de VIIII L'Hermite à XVIIII Le Soleil.

XIX. Tiré du ViceVersa Tarot de Massimiliano Filadoro. L'illustration parfaite des ombres et lumières de XVIIII Le Soleil, version Rider Waite Smith. Côté pile, un soleil rayonnant, un jeune garçon qui carresse la tête de son cheval au milieu d'un champ de tournesol. Une vision lumineuse, chaleureuse et paradisiaque. Coté face... C'est beaucoup moins engageant ! Un paysage d'aube naissante, le champ de tournesols s'est transformé  en une étendue d'herbe sèche. Vue sur un obélisque surmonté de l'oeil de Râ et le muret est gardé par deux soldats à l'extérieur. Au loin, un paysage de montagnes escarpées. Seuls points communs, le jeune garçon et le cheval. La voie de la réussite et du succès n'exclut pas des épreuves et des dangers. Demande de sortir de sa zone de confort et d'affronter les grands espaces et l'inconnu. Avec confiance et foi en notre lumière, notre (XVIIII Le) Soleil intérieur.

XVIIII Le Soleil. Plein feux sur...

Oh mais qu'est-ce que ça fait du bien !

XVIIII Le Soleil. Et son cortège de victoires, triomphes, réussites et autres succès.

Une carte pleine de lumière et de clarté, simple, avec deux personnages, quelques éléments de décor.

Que c'est reposant après le paysage glauque et surchargé de XVIII La Lune !

Ne nous réjouissons pas trop vite cependant !

La question du jour. A quel moment voyons-nous le plus d'ombre ? En plein soleil.

Donc...

Détaillons la scène tout d'abord.

Un Soleil éclatant qui occupe la moitié de la carte. De face, regard direct.Des rayons vibrants rouges, jaunes et bleus partent de son visage jaune. Une multitude de traits noirs fins donnent une sensation de chaleur et de rayonnement. De danger ? De brûlure ? Lumière vs ombre : 1 à 1.

Des gouttes de soleil blanches, bleues, jaunes et rouges semblent se déverser sur la seconde moitié de la carte.

Se déverser, oui. Les gouttes coulent bien du haut vers le bas. Comparez avec XVIII La Lune.

Les langues de feu de la Pentecôte. Connaissance et parole.

Etudions la seconde partie de la carte maintenant.

Deux personnages centraux de couleur chair. Deux garçons. Revêtus d'un pagne de couleur bleue. Une corde autour du cou ? Libérés. Jumeaux, Gémeaux.

Des attitudes bien différentes.

Celui de droite pose une main sur la nuque de l'autre. Pour le rassurer par un contact physique, l'exhorter à quelque chose.

L'exhorter. Et non l'obliger. La nuance est d'importance.

XVIIII Le Soleil. Le Roi Soleil.

La royauté. La tyrannie. Lumière vs ombre : 2 à 2.

De l'index de son autre main il pointe à droite et en bas.

En direction de la carte suivante. XX Le Jugement.

Le personnage de gauche a l'air plus timoré.

Il tend la main gauche vers son compagnon. Il esquisse un pas qui manque d'assurance. Il cherche un appui.

Nous avons donc affaire à deux personnages opposés. Complémentaires ?

Celui de droite est confiant, extraverti et actif.

Celui de gauche est timide, hésitant et a besoin d'aide.

Nous ne sommes pas égaux sous XVIIII Le Soleil.

Nous avons parfois en nous des parts d'ombre, des peurs et des angoisses qui nous empêchent d'aller de l'avant, d'oser. De nous montrer tels que nous sommes et de rayonner notre soleil intérieur. Comme le personnage de gauche. Lumière vs ombre : 3 à 3.

Ce que XVIIII Le Soleil nous invite à faire avec le personnage de droite. Qui s'affiche, est rempli de confiance et de courage, veut découvrir ce qu'il y a après.

Et aide.

XVIIII Le Soleil est une carte d'entraide et de fraternité.

Les deux personnages sont sur le même plan, à égalité. Ils sont différents. L'un a besoin de l'aide de l'autre, qui la lui donne volontiers.

Association et collaboration.

Ne trouvez-vous pas que ce premier plan de couleur jaune avec le muret en fond ressemble à une scène ?

Scène et leçon de vie de XVIIII Le Soleil. Vivre dans un monde de lumière, d'égalité et de fraternité.

Beau programme, non ?

Vivre ou bâtir un monde ?

Au dernier plan nous avons un petit muret. Cinq rangs jaunes, un rang rouge au dessus qui termine l'ouvrage. 5+1=6.

Il ne s'agit pas d'une construction en cours mais d'un ouvrage terminé.

Bien loin de XVI La Maison Dieu et sa construction mégalomaniaque.

Qu'y a t'il derrière cette enceinte ?

Une ville ou un jardin ? Quel paysage ?

Qui, que délimite t'il ? Qui, que protège t'il ? Qui, que emprisonne t'il ?

Liberté d'interprétation.

Un seul élément de la carte nous donne peut-être une indication.

L'index pointé du personnage de droite.

La réponse est ailleurs. Par là.

XVIIII Le Soleil. Et dans un tirage ?

Souriez vous qui tirez la carte XVIIII Le Soleil en posant une question ! Oui, cent fois oui, la réponse est oui !

Sortons 3 cartes et nous en saurons plus !

La carte de gauche, symbolisée par le personnage le plus hésitant. Ce que nous avons peur de lâcher.

La carte de droite, ce vers quoi nous nous dirigeons avec foi et confiance en notre succès.

Et XVIIII Le Soleil au centre.

Energie yang, masculine, extravertie.

L'archétype du père. Masculin sacré.

Accomplissement personnel. Exister et agir tels que nous sommes. Rayonner.

Aider ou être aidé. S'entraider. S'associer. Collaborer. Fraterniser.

Gemellité !

XVIIII Le Soleil. Exercice. Essayez !

XVIIII Le Soleil. Notre père. Le père que nous sommes. Pour nous-mêmes. Pour nos enfants.

Installez XVIIII Le Soleil en face de vous.

Reprenez toutes les majeures représentant un personnage masculin.

Et posez-les alternativement à droite et à gauche de XVIIII Le Soleil.

Quels sont les aspects d'ombre, quels sont les aspects de lumière de chacun de ces archétypes ?

Amusez-vous !

XIX The Sun. Tarot Rider Waite Smith

Une carte joyeuse et énergique ! Pleine de vie et de mouvements !

Un soleil qui darde de mille feux.

Un champ de tournesols épanouis. Un muret couleur terre.

Un jeune enfant nu, monté sur un cheval couleur chair qui tient une étoffe rouge qui vole au vent. Une plume rouge sur la tête. La même que celle de 0 The Fool ?

Quelle force, quelle confiance, quelle puissance dans cette carte !

Quelle innocence aussi !

L'enfant est comme ces tournesols. Il se tourne naturellement vers la source de lumière, de chaleur la plus proche. Il reflète, rayonne cette source instinctivement.

Il brandit son étendard, monte sur son cheval sans rênes ou harnais, en confiance, et s'élance à la conquête du monde.

Avec foi et assurance sans se poser la moindre question.

Ah j'ai un grand faible pour XIX The Sun !

Le Soleil Lion que je suis adore sa chaleur, son magnétisme, son rayonnement et son énergie.

Rien que ça !

Et vous ? Qu'en dites-vous ?

Françoise